lundi 3 mai 2010

01/05/10 - La Velostar

Pour ma première participation à cette cyclosportive, j'ai été agréablement surpris par la bonne organisation de cette épreuve. A 7h30, j'arrive à Villabé et prends une des dernières places du parking jouxtant la salle associatif de retrait des dossards. Je fais partis de ceux, nombreux, qui s'engage sur place. Je croise Olivier Valla, menbre de l'organisation et qui ne fera pas la course pour s'occuper d'un ravitaillement (merci au passage pour la bouteille saisie au vol!!)
Sur la ligne de départ, l'organisateur annonce plus de 400 coureurs prêt à en découdre sur le parcours de 150km.

Je retrouve Julien Chauveau dans la meute, on est plutôt pas trop mal placé, à l'abri d'un départ qui pourrait être un peu rapide!!!
Je ne vois pas mes collègues de club, qui sont peut être plus en retrait.
8h30, le peloton est lâché, l'allure est soutenue, sans plus, pendant pas loin de 80km ça roule par intermittence faisant quand même l'écrémage par l'arrière. Un faux plat montant sur une route étroite me fait une petite frayeur car mal placé, je manque de me faire sortir au jeu des éventails. Je décide d'être plus attentif surtout qu'il doit rester une centaine de mecs dans le peloton principal. Les sensations sont alors jusqu'a maintenant pas des meilleures, à la limite des contractures musculaire et donc pas de bonne augure vu la distance restant à parcourir. C'est étrange vu les 3 semaines que je viens de faire !!!

Bref, l'allure est toujours propice à la découverte du département de l'Essonne. Ca laisse au moins du temps pour discuter avec les copains...et aussi l'opportunité à plusieurs coureurs de sortir en "facteur". Si bien, qu'une bonne dizaine de coureurs sont maintenant aux avants postes. Vers le 110éme km, je flâne un peu trop à l'arrière et me rend compte trop tard de l'arrivée imminente de la bosse de St Sulpice de Favière, une bosse assez pentu que je connais bien pour avoir courru ici l'année dernière, ça avait été un vrai carnage!!! Et ça ne loupe pas, je vois le pro Yoan Offredo de la Française des Jeux et Guillaume Judas accélérer dès le départ alors que je démarre de l'arrière, trop tard!!! j'arrives en haut de la bosse en étant repassé à l'avant du peloton mais la bonne est partis!! L'effort a quand même été salvateur puisque j'ai retrouvé de super jambes, j'en profites pour tenter d'étirer le paquet avec Rémy et Florindo, 2 coéquipiers de club, pensant que rien n'est joué mais nos efforts sont vains car pas assez aidés par l'ensemble des coureurs de notre groupe. On aura toutefois provoqué pas mal d'élimination par l'arrière car l'effectif ne compte plus qu'une petite cinquantaine d'unités où nous sommes encore 5 à représenter le club. Déjà pas si mal!!! Même Christophe "Pinocchio" est encore là ;-)) Tu vois que ça sert de serrer les dents!!!


Du côté de Vert le grand, je pars essayer de sauver l'honneur pendant un raid d'une dizaine de km mais les bons de sorties sont maintenant proscrits et les gars se dépouillent pour revenir dans une bosse pourtant monter à un bon rythme, la tactique commence pour une place de 15éme!! Je retenterais plusieurs fois en vain, le sprint est alors inévitable et sans moi....41éme.

Bravo à l'organisation, belle épreuve, manquait juste 2/3 panneaux pour indiquait certains passage dangereux du fait des trous dans la chaussée. De mon côté, déçu d'avoir loupé la bonne mais content d'avoir eu du plaisir à rouler dans de bonne conditions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire