lundi 12 octobre 2009

11/10/09 Trail du Viaduc des Fauvettes

Me voici de retour sur ce trail qui m'avait plutôt bien réussi l'année dernière puisque j'y avait signé ma première victoire. Certes la concurrence n'y était pas rude mais ma gestion de la course avait fait la différence...
Cette année, je suis de retour avec Steph et son collègue Franck, l'organisation s'est aguerri et le bouche à oreille à fonctionné semble t'il car à notre arrivé, pas mal de coureurs circulent déjà dans les petites ruelles de Gometz le Chatel. 140 coureurs ont répondus présent. Après avoir récupéré nos dossards et pris un peu trop de temps pour se préparer (surtout moi!!), on se présente sur la ligne où le départ est imminent...petit coup de stress...on s'affole un coup et hop on est dans le paquet. Mon Mp3 sur les oreilles, yapluka! L'organisateur donne ses dernières consignes. Le circuit a été pas mal remanié avec pas mal de petites difficultés en + et jamais trop de répit, il faudra être prudent. C'est parti !! Comme à l'accoutumée, quelques coureurs partent assez rapidement, ça sent les gars qui vont bâcher au bout de 10 ou 20 kil. Je décide de prendre ce wagon là quitte à relâcher si ça va vraiment trop vite. Après être sorti de Gometz et pris un petit bout de la piste cyclabe menant aux Ulis, on rentre dans le vif du sujet en prenant le premier monotrace qui part dans le bois, une petite descente, des zigzags entre les arbres, et des montées plus ou moins raide mais assez casse patte, je reste à l'arrière du groupe ou je fais de la patinette (je sais c'est un terme de cycliste mais je connais pas l'équivalent trail!) Bref, je suis à l'aise dans les cotes, mais en recul dans les descentes et un peu juste quant il faut dérouler. On passe une fois sur le Viaduc, toujours aussi sympa mais on a pas trop le temps d'en profiter, puis on rebascule dans le parc d'un château avant de retourner dans le bois et de repasser sous le viaduc. A proximité de celui ci, on longe un cours d'eau asséché mais assez gras vu la pluie qu'il est tombé cette semaine, le premier passage est assez délicat et on ressort avec pas mal de boue sous les semelles (lors d'un passage, un coureur s'étalera devant moi, ça fait du spectacle mais quelle idée de passer là ou c'est le plus boueux!!) On commence alors à sortir du bois et à revenir vers Gometz en passant le long de jardins, il y a même des chèvres dans l'un d'entre eux!! On arrive enfin dans le centre du village et là, surprise, on ne prend plus la petite série d'escalier en pente régulière mais un petit sentier qui monte très fort sur la droite avec des rondins de bois en guise de marches. C'est un vrai supplice car on arrive pas à prendre une allure, 1 marche par 1 marche ou 2 par 2, ça pique bien les cuisses. Heureusement ça ne dure pas trop longtemps. On passe une première fois sur la ligne, 48 min, effectivement on est partis vite!! l'année dernière, je bouclais mes tours en 1h!. De 8 sur les 10 premiers km, on se retrouve à 5 dont 2 qui ne partent que pour 20kil, 1 pour 30kil et donc moi et Henry De Pasqualin du team Citroen Sport pour le 50kil. Henry est celui que je redoute le plus car il m'a déjà collé 20min à l'Ecotrail et j'ai un peu peur que son rythme soit supérieur au mien. Au terme de la deuxième boucle, je décide de jouer la prudence et de m'arrêter ravitailler un coup, je suis le seul, eux continuent.
Je repars avec un coureur aux fesses, le retard est assez conséquent mais pas irrémédiable, don't panic!! Troisième tour, toujours pas revu Henry, mais en passant, le speaker m'annonce comme prenant la tête, Henry a dû s'arrêter au ravito. Joie de courte durée puisque je l'aperçoit au bout d'une ligne droite, j'ai maintenant un lièvre devant moi et les jambes répondent encore correctement, je prends soin d'ailleurs de bien m'hydrater et manger depuis le départ. Au fil des difficultés je refait petit à petit mon retard...il est en train de coincé!! Je le rattrape et en le doublant, je l'encourage. Il me retourne une petite tape sur l'épaule, il est cuit !!! Je maintiens une bonne allure, et il ne reste pas longtemps dans mon sillage. Je n'ai plus qu'a gérer maintenant, passage au 40éme en tête, le dernier tour va être très long car les jambes sont de + en + lourdes et mes pieds se tétanisent de crampes dans les descentes, sans compter une ampoule naissante sur le bout d'un doigt de pied (faute à un serrage trop léger au départ) et les ischios qui se contractent intempestivement. pourvu que ça tienne!! l'euphorie d'une victoire probable aidant, je m'économise dans les montées et allonge bien sur le plat, la dernière ascension des marches en bois va être terrible mais la récompense est au bout. Je passe la ligne et signe mon premier doublé sur une même épreuve, chose que je n'avais jamais fait en vélo, ça fait plaisir!!
Steph est déjà là, il a terminé 4 boucles, son premier 40km!! La prochaine, c'est la bonne
Classement complet


J'avoue, j'ai été trop vite!!


Steph dans la montée infernale!!


Un vrai dur au mal ce Denis, ça m'a fait plaisir de te voir!!


Double Winner


Trop facile ton trail, même pas mal, enfin un peu quand même...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire